Association for Free Research and International Cooperation

English English French French Portuguese Portuguese

10 conseils pour une étudiante qui veut réussir son master universitaire

20.01.2019
MARIELLE
Vous avez enfin déniché l’établissement parfait pour le programme master de votre choix ? Votre inscription est finalisée et vous avez hâte d’entamer votre second cycle ? Si vous avez à cœur de le réussir avec les honneurs, certaines règles de conduite vous seront d’une utilité certaine. Entre études et vie en société, découvrez nos 10 conseils spécialement destinés à l’étudiante pleine d’ambition que vous êtes.

5 conseils pour étudier au mieux

 

  1. Sachez rester assidue. Les premières semaines, avec l’attrait de la nouveauté, tout le monde ou presque l’est, mais progressivement, on en vient à cibler certains cours que l’on manque systématiquement ou auxquels on choisit de ne pas prendre des notes.
  2. Ne vous laissez pas abuser par le volume horaire relativement faible de vos cours : il implique de votre part beaucoup de travail personnel. N’hésitez donc pas à dresser un programme d’études pour approfondir ce qui vous est enseigné aux heures de cours.
  3. Entre la collecte, la synthèse et le partage d’informations à l’ensemble de votre classe à l’occasion des exposés par exemple, il peut être très intéressant de faire des recherches. Apprenez à en faire, et à ce sujet, essayez de ne pas vous limiter strictement à votre domaine d’étude.
  4. Apprenez à travailler en groupe. Vous n’aimez pas tellement cela, sans compter que vous pensez pouvoir vous en sortir toute seule ? Peu importe ; vous pourrez aider les autres et créer des liens amicaux, sans compter que la capacité de travailler en groupe est une qualité prisée dans le monde de l’entreprise.
  5. Mêlez-vous aux autres étudiants. En prenant vos repas au restaurant de l’université par exemple, ou en fréquentant la bibliothèque, vous pourrez échanger avec vos camarades de classe sur certains cours, et ainsi, les cerner au mieux.

 

 

2 conseils relatifs à votre vie sociale

  1. Vous effectuez votre master à l’étranger ou dans une autre ville ? Attention aux nouveaux amis. Parmi ceux que vous vous ferez, certains vous seront incontestablement utiles ; d’autres en revanche seront peut-être une source de distraction continue, et vous contamineront de leurs mauvaises habitudes. Sachez leur dire non.
  2. Demeurez concentrée. Il est bien facile de se laisser entraîner par les distractions : elles ne manquent absolument pas dans les grandes capitales. Entre les nombreuses dépenses qu’elles occasionnent, le temps qu’elles vous feront perdre et les dangers qu’elles comportent, il est important que vous sachiez ne pas en abuser.

 

 

Et pour finir…

  1. Ne commettez pas l’erreur de ne vous mettre à chercher le sujet de vos travaux de fin d’études qu’au dernier moment, au risque de finir par en choisir un qui ne vous inspirera pas réellement. Prenez le temps de faire des recherches, de parler avec vos amis et vos professeurs, et assurez-vous de choisir un sujet passionnant que vous saurez défendre.
  2. Aussi, il est facile de tomber dans la procrastination une fois qu’on est livré à soi-même pour travailler sur son mémoire ou son Projet de Fin d’Études. Pour ne pas vous retrouver à devoir accomplir beaucoup trop en trop peu de temps, n’hésitez pas à établir un programme pour travailler au jour le jour. Autrement, vous risquez de finir par rendre un travail passable ou médiocre.
  3. Les travaux de fin d’études, c’est également le stage. Attention à savoir choisir la bonne entreprise et à se donner la peine de faire bonne impression, notamment en étant bien informé sur l’activité de ladite entreprise.

MARIELLE

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community