Association for Free Research and International Cooperation

Elections régionales au Nigeria: le parti de Buhari veut conforter sa victoire à la présidentielle

09.03.2019
Le Nigeria retourne aux urnes samedi pour élire les futurs gouverneurs et représentants des assemblées locales des Etats, un scrutin où le parti du chef de l’Etat Muhammadu Buhari espère conforter sa victoire après la présidentielle de fin février.

Le Congrès progressiste (APC, au pouvoir) contrôle 22 des 36 Etats de la fédération nigériane, tandis que le Parti démocratique populaire (PDP) du candidat malheureux à la présidentielle Atiku Abubakar en détient 13.

Les élections des gouverneurs n’auront lieu que dans 29 Etats samedi, les autres ayant déjà fait l’objet d‘élections partielles, mais l’ensemble des 36 Etats voteront pour élire les représentants des assemblées locales.

Les postes de gouverneurs sont convoités. Ils tiennent les cordons de la bourse dans des domaines-clés tels que l‘éducation, la santé et les infrastructures, et leurs actions ont souvent plus d’impact direct sur la population que celles du président. A l‘échelle du pays, ils représentent un pouvoir collectif fort face aux autorités d’Abuja.
M. Buhari a été réélu à la tête du pays le plus peuplé d’Afrique (190 millions d’habitants) avec 56% des voix à l’issue d’un scrutin relativement pacifique, dans un pays qui a une longue histoire de violences électorales. La société civile a toutefois recensé au total 59 morts dans le cadre des élections présidentielle et législatives du 23 février.

L’ancien général âgé de 76 ans, qui avait permis la victoire historique de l’opposition en 2015, la première depuis la transition démocratique du pays il y a 20 ans, a fait campagne sur le thème de la continuité.

Il a promis de continuer la lutte contre la corruption, son principal cheval de bataille, de redresser une économie peinant à se relever d’une difficile récession et de vaincre le groupe jihadiste Boko Haram dans le nord du pays.

Lire l’article original ici.

Crédit image/google images/Buhari

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community