Association for Free Research and International Cooperation

Les bons élèves des accords de Maputo

06.09.2018
L’Ethiopie et le Rwanda, bons élèves en politique agricole, ont diminué la pauvreté en milieu rural de 50% et 25%

En Afrique, seuls l’Ethiopie et le Rwanda ont combiné la politique aux actions gouvernementales afin d’investir dans l’agriculture et de réduire la pauvreté des populations vivant en zone rurale.comme le prescrivait les accords de Maputo en vue de autosuffisance alimentaire et de la réduction de la pauvreté sur le continent.

C’est ce qu’affirme un nouveau rapport de L’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) sur l’état du secteur, sur le continent

Selon les auteurs du document, les pays africains ont échoué, en ce qui concerne l’utilisation de l’agriculture comme un levier de développement et, ce, faute d’une vision cohérente et de stratégies efficaces de mise en œuvre de cette vision.

Les deux bons élèves, quant à eux, ont su associer la politique aux stratégies afin de permettre une meilleure performance des cultures, de rendre le secteur résilient au réchauffement climatique et de restaurer les terres appauvries.

En 25 ans d’efforts, l’Ethiopie est parvenue à diminuer la pauvreté des populations rurales de 50%, alors que le Rwanda est arrivé à une diminution de 25%.

On a également assisté à une augmentation des petites fermes en Afrique subsaharienne où 85% des fermiers vont au-delà de l’agriculture de subsistance en cédant au moins 30% de leur production.

Sources de l’article : ici

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community