Association for Free Research and International Cooperation

Libye – Présidentielle: Saif Al-Islam Kadhafi bénéficierait d’un soutien de taille

07.02.2019
Lire l'original de l'article sur: beninwebtv.com
L’Égypte aurait dirigé des efforts clandestins pour soutenir Saif Al-Islam Kadhafi, fils du dirigeant libyen défunt Mouammar Kadhafi, lors des prochaines élections présidentielles en Libye, prévues pour plus tard cette année.

Certaines informations, susurrent que des organismes souverains égyptiens superviseraient des initiatives dans le but de renforcer le statut de Saif Al-Islam dans le pays. Selon des sources citées par le Centre Al-Ahram pour des études politiques et stratégiques, Ahmad Kadhafi Al-Dam, l’oncle de Kadhafi, a tenu des réunions avec des chefs tribaux libyens dans la capitale égyptienne, Le Caire, afin de mobiliser leur soutien en faveur de Saif Al-Islam sur la base d’ententes appuyées par le service des renseignements généraux égyptien.

Selon les sources, les réunions ont ouvert la voie à l’organisation d’une conférence tribale le 7 février à Ras Lanuf, à l’est de Syrte, pour discuter des élections en Libye. Il y a quelques mois, Saif Al Islam Kadhafi avait appelé la Russie à le soutenir et à aider à la résolution du problème libyen. Notons que les tractations sont en cours de la part des nations unies pour l’organisation d’une élection présidentielle en Libye. Une initiative contre laquelle la Russie a mis en garde, prévenant qu’il ne fallait pas faire preuve de précipitation en Libye.

Le peuple libyen réclame Saïf Al Islam Al Kadhafi 

Les libyens semblent à la majorité, nostalgiques des années Mouâmmar kadhafi. Pour preuve, dans un sondage réalisé par le journal libyen « Mandela Libya », plus de 91% d’entre eux souhaitent voir, à défaut du père, Saïf Al Islam Al Kadhafi, fils de Mouâmmar kadhafi, président de la Libye.

A travers ce sondage, « Mandela Libya » rapporte que les personnes qu’il a interrogées affirment toute leur confiance en Saïf Al Islam Al Kadhafi pour reconstruire la Libye et ramener la paix et la sécurité dans le pays. « On connait la fragilité des sondages en général et dans une Libye livrée aux milices en particulier. Une certitude, le fils aîné et feu « le Guide » libyen est soutenu dans son pays par un réel courant de sympathie et quelques riches propriétaires de journaux », écrit le média en ligne Mondafrique. Tout ce beau monde pense que le fils du guide libyen assassiné, sera capable de relancer l’économie du pays à travers la relance des projets suspendus, au profit d’un chaos total dans le pays avec des territoires occupés par des groupes armés et deux gouvernements ennemis.

Lire l’original de l’article ici.

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community