Association for Free Research and International Cooperation

Algérie:Bouteflika en route pour un cinquième mandat?

03.02.2019
En apportant leur soutien officiel, ce samedi 2 février 2019, à une candidature à un cinquième mandat du Président Abdelaziz, les quatre partis de la coalition au pouvoir semblent avoir contraint le chef de l’Etat d’Algérie à aller au charbon. Surtout que ce soutien a été officialisé alors que chef de l’Etat algérien n’a pas confirmé sa candidature à la prochaine Présidentielle du 18 avril 2019. Et au moment-même où des voix ont annoncé que Bouteflika est favorable à un changement générationnel.

« Les partis de l’alliance présidentielle présentent Abdelaziz Bouteflika comme candidat à la prochaine élection présidentielle », a indiqué un communiqué publié à l’issue d’une réunion des dirigeants de quatre formations politiques, à laquelle ont participé le président de l’Assemblée, Mouad Bouchareb du parti présidentiel (FLN), le Premier ministre Ahmed Ouyahia, chef du Rassemblement national démocratique (RND), le président du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounes et le président du Rassemblement de l’espoir de l’Algérie (TAJ) Amar Ghoul.

Ce soutien à la candidature à la Présidentielle intervient au moment où le Président algérien se déplace en fauteuil roulant suite à un AVC contracté en 2013. Ce qui « n’empêche pas sa candidature (…). Il a eu un AVC en avril 2013 et il a remporté la Présidentielle en avril 2014 dans ce même état de santé », fait comprendre le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia, qui a révélé que « M. Bouteflika n’animera pas sa campagne électorale ». Paradoxalement, en décembre 2018, un général de l’armée algérienne à la retraite, soufflait la décision de Bouteflika pour un changement.

Il s’agit du général Ali Ghedir, qui, dans une lettre ouverte adressée au président de la République d’Algérie via le quotidien El-Watan, exhortait le chef de l’Etat à éviter à l’Algérie « une nouvelle descente aux enfers ». Celui qui fut directeur central au ministère de la Défense nationale, rappelant une rencontre avec le chef de l’Etat algérien, révélait que Bouteflika avait « fait montre de réceptivité franche et de bonnes dispositions à l’égard de l’idée de changement ».

Lire l’article original ici.

 

VOIR ÉGALEMENT:

La lutte contre le paludisme menacée par la pandémie de Covid-19
« Les partis de l’alliance présidentielle présentent Abdelaziz Bouteflika comme candidat à la prochaine élection présidentielle », a indiqué un communiqué publié à l’issue d’une réunion des dirigeants de quatre formations politiques, à laquelle ont participé le président de l’Assemblée, Mouad Bouchareb du parti présidentiel (FLN), le Premier ministre Ahmed Ouyahia, chef du Rassemblement national démocratique (RND), […]
Coronavirus : les étudiants africains de Chine, victimes de discriminations
« Les partis de l’alliance présidentielle présentent Abdelaziz Bouteflika comme candidat à la prochaine élection présidentielle », a indiqué un communiqué publié à l’issue d’une réunion des dirigeants de quatre formations politiques, à laquelle ont participé le président de l’Assemblée, Mouad Bouchareb du parti présidentiel (FLN), le Premier ministre Ahmed Ouyahia, chef du Rassemblement national démocratique (RND), […]
Cédéao: un premier sommet des chefs d’État sur le coronavirus en visioconférence
« Les partis de l’alliance présidentielle présentent Abdelaziz Bouteflika comme candidat à la prochaine élection présidentielle », a indiqué un communiqué publié à l’issue d’une réunion des dirigeants de quatre formations politiques, à laquelle ont participé le président de l’Assemblée, Mouad Bouchareb du parti présidentiel (FLN), le Premier ministre Ahmed Ouyahia, chef du Rassemblement national démocratique (RND), […]
To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community