Association for Free Research and International Cooperation

Sénégal: course présidentielle, les candidats ont trois semaines pour convaincre le peuple sénégalais

04.02.2019
La campagne pour l'élection présidentielle du 24 février au Sénégal a débuté dimanche pour trois semaines pendant lesquelles le sortant Macky Sall et ses quatre adversaires vont sillonner le pays.

Quelques affiches du président sortant étaient visibles à différents endroits de la capitale pour ce premier jour de campagne, sans grande effervescence, mais entouré d’une importante présence policière, en attendant dans la soirée les meetings de lancement des candidats et la diffusion des premiers spots de campagne télévisés.

Face à Macky Sall, 57 ans, l’ex-Premier ministre Idrissa Seck, 59 ans, orateur brillant qui a suivi l’ascension de son mentor, Abdoulaye Wade,se présente pour la troisième fois.

Originaire de Thiès (ouest), son fief électoral, d’où il lance sa campagne dimanche, Idrissa Seck a enregistré le ralliement de plusieurs candidats recalés faute du nombre de parrainages suffisants.

Le doyen des candidats, l’avocat Madické Niang, 65 ans, proche de la famille Wade, débute sa campagne à Mbacké (centre), localité voisine de Touba, ville sainte des mourides, tout comme Macky Sall.

Les deux autres candidats, Ousmane Sonko, 44 ans, figure montante de l’opposition, et Issa Sall, 63 ans, chef du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR), tous deux élus députés en 2017, commencent pour leur part leur campagne à Dakar.

Lire l’article original ici

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community