Association for Free Research and International Cooperation

Kenya : Plan d’électrification rurale dans 30 villages de Tana River en 2019

13.01.2019
Article de la rédaction AFRIC
Selon le classement effectué en décembre dernier par le magazine américain Forbes, « Best countries for business » « meilleurs pays pour les affaires en 2019 », le Kenya occupe la huitième marche du podium en Afrique et la 93e place sur 161 dans le classement mondial. Cette élaboration se base sur 15 critères pour dénicher les pays qui ont un bon climat des affaires et qui séduisent les investisseurs en raison de leur bon rythme de croissance, des réformes, de l’hospitalité et de la sécurité. Parmi ces critères, on compte la corruption, la liberté personnelle, économique et monétaire, l’innovation, et la qualité de la vie parmi tant d’autres. Pour y arriver, tout passe par l’électrification du pays qui est le socle du développement infrastructurel et économique. C’est dans l’optique d’être plus en vue et de sécuriser la vie des populations que le gouvernement Kenyan a résolu d’électrifier 30 villages du compté Tana River dans la municipalité de Hola au sud-ouest du pays.

Il s’agit d’un partenariat signé entre la Kenya Electricity Transmission Company (KETRACO) et les autorités du pays pour électrifier les localités  les plus éloignées de la region pour rendre facile le processus d’industrialisation et de développement rural. Car, selon les chiffres, seulement 37% de la population bénéficie de l’électricité et cela ne facilite pas le processus industriel du Kenya qui a un taux national d’électrification de 75% et certains habitants des localités environnantes n’en bénéficient guère.

Les responsables de la Ketraco affirment la construction prochaine de deux sous-stations afin d’établir  un lien électrique entre la localité de Hola et  de Bura. Ce programme d’électrification devra générer de nombreux emplois en raison de l’implantation des usines qui devront y opérer dans le processus d’installation et après installation complète d’énergie. Ce plan d’électrification va également aider la zone à sortir de la sphère rurale et va faciliter les petits business du quartier.

L’ENERGIE EST A LA BASE DE TOUT DEVELOPPEMENT

L’énergie est la base de tout développement, de l’industrialisation. Quand cette dernière est distribuée quotidiennement, c’est la satisfaction de tous les besoins fondamentaux : l’eau, l’alimentation, la santé et l’éducation. L’amélioration des conditions de vie passe par l’électricité. A Tana River, L’installation de l’électricité dans cette zone du pays va contribuer à un véritable essor de la region. Les populations pourront avoir accès à la lumière et pourront faire leurs activités génératrices de capitaux de jour comme de nuit. Les hôpitaux et services de santé, les centres communautaires et les écoles  pourront faire fonctionner leurs acquis informatiques de façon plus moderne et continuel.

Dans les pays africains sous développés ou en voie de développement, l’électricité constitue la source de bonheur tant domestique que public. Les petites activités économiques à usage d’appareils électroniques vont voir le jour, les petits salons de coiffure et bistro vont faciliter le quotidien des habitants mais aussi occasionner le développement de la region. Les populations auront moins l’œil sur les citadins et se feront un nom parmi les grandes agglomérations du pays. Les femmes, maitresses de foyer auront moins de fil à retordre s’agissant de la conservation des aliments. L’électricité va augmenter les achats-ventes d’appareils électroménagers à usage domestique ou commercial- c’est-à-dire la croissance des importations

Croissance du tourisme

Le Kenya est un pays d’Afrique de l’Est possédant un littoral sur l’océan Indien. Sur un plan touristique, ce pays est classé parmi les pays africains qui offrent plus de diversité touristique en raison de sa faune incluant lions, éléphants,…-des safaris qui permettent d’explorer la réserve du Masai Mara ainsi que le parc d’Amboseli offrant une vue impeccable sur le mont Kilimandjaro. Nombre sont les touristes français, chinois, (…)  qui choisissent de partir au Kenya à la découverte de la merveille africaine. Ses plages, également, qui longent la côte, autour de Mombasa séduisent les visiteurs moins sensibles aux charmes de la faune et de la flore. L’électrification de ces 30 localités va attirer davantage de touristes qui aimeraient explorer les forêts, s’y installer, construire des maisons d’accueil pour les touristes. Les acteurs de media qui y vont pour des reportages sur la faune vont en même temps étendre leur vision sur le pays d’Uhuru Kenyatta. Cela va permettre de promouvoir le Kenya au niveau international et va attirer des investisseurs qui voudront œuvrer dans l’exploitation minière ou écologique.

Réduction des cambriolages, braquages

Une zone sombre est une zone en danger. En Afrique les malfrats se font davantage présents dans les zones rurales dépourvues d’électricité et rendent le quotidien des populations difficile. Les vols et viols orchestrés empêchent les populations de s’engager dans des activités économiques au risque de tout perdre en une nuit ou d’être visé par les bandits comme richissime. Les populations sont plus en paix quand les rues sont illuminées et cela donne une atmosphère de sécurité pour les populations et engendre également la beauté de l’habitat.

Le Kenya entreprend d’électrifier tout le pays d’ici à 2021.Sur la marche se trouvent également le Sénégal et le Congo qui œuvrent pour distribuer qualitativement et quantitativement l’électricité aux populations.

Article de la rédaction AFRIC

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community