Association for Free Research and International Cooperation

Zimbabwe : Robert Mugabe ne peut plus marcher – déclare Emerson Mnangagwa

25.11.2018
Emmerson Mnangagwa, l’actuel président du Zimbabwe a annoncé samedi que Robert Mugabe aurait perdu l’usage de ses membres. Il a indiqué que la vieillesse serait le moteur de cette inhabileté. Hospitalisé à Singapore depuis deux mois, le plus vieux président africain devrait regagner son pays le 30 Novembre courant.

C’est au cours d’un rassemblement  de son parti la Zanu-PF, le parti au pouvoir depuis 1980 avec Mugabe que l’ex vice président a fait  cette annonce sur la santé de son prédécesseur qui suscitait des débats « Il est vieux désormais ; Bien sûr qu’il ne peut plus marcher maintenant, mais quels que soient ses besoins, nous y répondrons ». « Nous prenons soin de lui. Il est le père de la nation du Zimbabwe » a-t-il  poursuivi.

Le président Zimbabwéen âgé de 76 a fait cette déclaration en présence des centaines de partisans de la Zanu-PF assemblés à Zvimba, la région natale de Robert Mugabe. Il a annoncé aussi que Mugabe est au Singapour depuis deux mois où  il s’y rend chaque année  pour  des check-up et examens médicaux, et qu’il serait rentré depuis le 25 octobre. Mais en raison de sa santé cela n’a pu être effectif et qu’il rentrera ce 30 novembre bien qu’ayant perdu l’usage de ses jambes.

Mugabe, président sortant du Zimbabwe a été contraint à démissionner le 21 novembre 2017 après 37ans aux rênes de son pays où il a cédé sa place à Emmerson Mnangagwa, son ancien vice président qu’il limogeait un an avant son départ de la tête de l’Etat. Le plus vieux chef d’Etat africain n’a pas été exilé mais gît dans une somptueuse résidence à Harare la capitale du pays où il savoure paisiblement sa retraite sans manquer de rien.

Alors au pouvoir, les regards du public étaient portés sur lui en raison de ses nombreuses siestes lors des forums. Son attaché de presse s’était prononcé sur cette question en stipulant que «  Mugabe avait subit une intervention oculaire et que ses yeux ne supportaient plus la lumière directe. Ce qui l’obligeait à baisser les paupières, un peu comme Mandela qui ne supportait plus les Flashs ».

Mugabe à 93 ans se  présentait à sa propre succession en 2018 avant d’être démis de ses fonctions par l’armée et les partisans de son parti la Zanu-PF,  excédés par son régime.

Lisez l’article original ici.

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community