Association for Free Research and International Cooperation

Log in Join the community

Les 7è jeux mondiaux militaires 2019

10.10.2019
Article de la rédaction AFRIC
Du 18 au 27 octobre prochain, la ville de Wuhan en Chine va abriter les septième Jeux mondiaux militaires. L’athlétisme, le football, le judo, la boxe, la lutte et le Taekwondo sont les disciplines avec lesquels le Cameroun ira aux Jeux mondiaux militaires. C’est le même son en cloche dans les autres pays en aventure dans cette compétition chinoise. Avec la participation de 105 pays qui ont déjà été enregistré 8000 athlètes d’après le ministre de la défense chinoise, il sera en fait question de compétir tout en magnifiant la paix et le vivre ensemble. Ainsi toute discrimination raciale, tribale ou linguistique est proscrite afin que la compétition se déroule dans de très bonnes conditions.

Les forces armées vont rivaliser d’adverse et de talent dans les disciplines retenues pour les couleurs nationales de leur pays. Le Canada lui, souhaite se mesurer à certains des meilleurs athlètes du monde. Dans les échauffements, le pays offre aux dirigeants des Fac une autre plateforme unique pour mettre en valeur la forme physique et les qualités athlétiques exceptionnelles au sein des Fac. La délégation hôte va participer aux 26 concours de cette édition des JMM à l’exception du golf. A cet effet, les athlètes vont rester fidèles à leurs aspirations initiales et vont se dévouer à leurs missions en se mettant aux entrainements coriaces afin d’être à la plus grande hauteur quel que soit l’obstacle. Du coté des participant africains, l’athlétisme et le Taekwondo sont au dernier réglage. Emmanuel Esseme, le coureur camerounais dans l’épreuve de 200m après sa sortie prématurée (éliminé en quart de finale) en championnat du monde au Qatar, peaufine ses jambes.

Chez les taekwondoistes senegalais , l’heure est à la grande concentration. Selon  entraineur de l’équipe des Forces armées et police Fap «  nous sommes en train de travailler les techniques et les tactiques. Depuis la dernière édition, le staff  a mis sur pied un programme d’entrainement que nous suivons scrupuleusement. Vu que les jeunes ne sont pas à leur première compétition, ils ont des lacunes sur lesquelles nous avons déjà travaillé. Nous irons au mondial en Chine» a-t-il certifié.

Il faut souligner que le pays des indomptables va également compétir dans le football féminin. Et c’est dans ce couloir que les lionnes militaires seront logées dans la poule B  avec le Brésil, la France et la Corée du nord. Le groupe A quant à lui va regorger la Chine, la Corée du Sud, l’Allemagne et les Etats-unis.

Sur le plan infrastructurel, les organisateurs local et militaire ont mis en pratique d’une manière sérieuse les principes des jeux de « écologie, ouverture, partage et intégrité » tout en maintenant leur enthousiasme à l’avancement ordonné de divers préparatifs. Les représentations des cérémonies d’inauguration et de clôture des JMM de Wuhan sont ainsi  en répétition intensive.

De plus, selon la presse chinoise,  l’aménagement des 35 sites d’accueil sont prêts à l’emploi avec les efforts constructifs des 38 comités du sport, les 38 concours d’essai des JMM couvrant 27 sports des jeux. Quant à la presse, une invitation particulière lui a été faite par Hu Yabo, maire adjoint de Wuhan, question de découvrir la ville, assister et à témoigner ensemble les JM.

En effet,  le CISM crée en 1948, est l’une des plus grandes manifestations multisports dans le monde. Placé sous le signe de l’amitié par le sport, le Conseil organise diverses célébrations sportives pour les forces armées de ses pays membres. Et les jeux mondiaux ont lieu tous les quatre ans.

La première édition fut en 1995 à Rome en Italie dans la mouvance de la célébration du cinquantième anniversaire de la fin de la deuxième guerre mondiale.  Depuis Rome, plusieurs capitales du monde se sont succédées à l’organisation de cette rencontre planétaire.  L’on peut citer pour les premiers jeux de 1995 à Rome avec 17 pays, 93 participants et 4017 athlètes. Les 2è jeux mondiaux ont eu lieu en 1999 dans la ville Zagreb en Croatie avec 20 pays, 82 participants et 6734 athlètes.

Ensuite les 3è JMM se sont déroulés à Catane en Italie en 2003, les 4è à Hyderabad en Inde en 2007, les 5è JMM se sont joués à Rio de Janeiro au Brésil en 2011. Quant aux 6è, c’est la ville de Mungyeong en Corée du Sud qui les a abrités en 2015.  Pour cette septième édition, 105 pays et environ 8000 athlètes sont enregistrés pour arracher le sacre à la Russie, vainqueur en 2015 devant le Brésil deuxième et la Chine en troisième position.  La fièvre qui monte dans les quartiers généraux des pays conviés et l’effervescence chez les supporters suscitent l’envie de vivre en direct cette grande rencontre planétaire.

Article de la rédaction AFRIC

Photo Credit : google image /illustration

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community