Association for Free Research and International Cooperation

CAN Egypte U-23 2019 : Les dés sont jetés

04.10.2019
Article de la rédaction AFRIC
La Caf a procédé au tirage au sort mercredi 2octobre dernier à Hamlek dans la ville d’Alexandrie en Egypte. Les lions Espoir vont croiser le fer avec l’Egypte, le Ghana et le Mali. Certains pronostics laissaient déjà présager le premier schéma de la compétition. Deux clans devraient se former avec comme valeur sure le Nigéria et le tenant du titre l’Egypte, qui abrite du 8 au 22 novembre prochain la compétition. Des anticipations qui n’ont pas été en vain.

Le Nigéria a bénéficié d’un tirage plutôt avantageux avec comme adversaires de la poule B, la Côte d’ivoire, la Zambie qui semble être l’adversaire le plus facile et l’Afrique du sud qui a perdu ses lettres de noblesse footballistique. Visiblement, les bébés Eléphants ont endossé un tirage rude. Néanmoins, la sélection zambienne doit faire un exploit pour espérer achever la course parmi les deux derniers de la classe et figurer dans le carré d’As.

A l’inverse, le tirage de la Caf n’a pas été clément en vers les poulains de Rigobert Song, sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun. Ils héritent d’une poule dangereuse au regard des chalangeurs qui l’occupent. Ainsi dans la poule A, l’on a comme locataires l’Egypte pays hôte, le Mali, le Ghana et le Cameroun. Les lions adolescents, ont du pain sur la planche. Ils doivent  redoubler les efforts afin de réaliser leurs vœux, celui d’occuper la tête du peloton, ou encore s’envoler pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Exercice de grand suspens en présence des représentants des huit nations qualifiées sur les 28 engagées au départ des éliminatoires. Suspens qui n’a donc plus duré 48h comme prévu au départ. Puisque d’après la télévision camerounaise, la Confédération africaine de football Caf et le comité local ont décidé d’organiser la cérémonie du tirage au sort hier mercredi au lieu de jeudi pour des raisons logistiques.

Palmarès des favoris

C’est le palais du 19è siècle surplombant la plage d’Alexandrie, qui a donc servi de cadre pour accueillir la solennité du tirage au sort de la phase de groupes de la 3è coupe d’Afrique des U-23. Le Nigéria avec sept participations à cette grande messe continentale, a arraché de haute lutte son prestige africain, de haute lutte, lors de la dernière édition de 2015 à Dakar au Sénégal.

Les Nigérians avaient fait tomber l’Algérie en finale 2 à1. A Côté du Nigéria, le pays hôte arbore l’autre manteau d’épouvantail de la compétition. Les pharaons, troisième de la classe en 2011, vont surtout avec la touche du 12è joueur. Les autres adversaires ne sont pas à négliger. Le Cameroun médaillé d’Or aux Jeux Olympiques de Sidney 2000 mais absent aux deux dernières Can, ne jure que sur son esprit compétitif, son statut de pays de footballeur de renommée pour faire mordre la poussière à ses vis-à-vis.

Seulement à leur première participation, les Lions Espoir et leur entraineur Rigobert Song envisagent plus que jamais marquer leur passage lors de cette troisième Can des U-23 au pays des pharaons. Triompher au soir du combat, au pire des cas occuper l’une des deux autres places du podium qui donnent immédiatement droit au ticket d’accès aux J.O de Tokyo de 2020. Avec au bout de l’espoir, calquer  les performances de leurs ainés qui ont été couronnés du précieux métal d’or en 2000 aux Jeux olympiques de Sidney.

En rappel, l’objectif primordial de toutes les nations qualifiées est de réaliser un meilleur parcours possible. De ce fait, la Zambie, l’Afrique du Sud, le Ghana, le Cameroun, le Nigéria, la Côte d’ivoire, l’Egypte et le Mal connaissent désormais leurs rivaux et n’ont plus qu’un seul rêve jubiler le 22 novembre prochain.  L’engagement, le travail, la concentration et la persévérance sont désormais leur leitmotiv. Chacun dans son QG affûte de nouveau ses armes pour obtenir le sacre continental.

L’Afrique du Sud, la Zambie et le Mali tous omniprésents, pourraient néanmoins déjouer les pronostics. Notons que cette compétition continentale révèle une double face à la fois desceller le champion d’Afrique de cette catégorie et se qualifier par la suite pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Ainsi, les trois meilleurs de cette troisième Can des moins de 23 ans, vont se révéler soir de la finale en Egypte.

Article de la rédaction AFRIC

Photo Credit : google image/illustration

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community