Association for Free Research and International Cooperation

Log in Join the community

RCA / RUSSIE : CNN en campagne de dénigrement contre la mission Russe en RCA

29.08.2019
Article de la rédaction AFRIC
La Russie qui a décidé d’accompagner le pouvoir de Bangui dans sa lutte contre l’insécurité menée par des groupes rebelles armés, fait face à une propagande de mauvais goût orchestrée par la chaine de télévision américaine CNN. Le chien aboie, la caravane passe dit l’adage. Malgré les tintamarres du media américain à la solde de Washington, la Russie qui bénéficie avec la Chine d'exemption lui donnant le droit de soutenir militairement la RCA, continue de fournir des armes au pouvoir de Bangui. La livraison gratuite d'armes à ce pays d’Afrique centrale, la deuxième après celle de 2018, s’est tenue le 14 août 2019 en présence de M. Zakharov, conseiller en matière de sécurité en RCA, M. Titorenko, ambassadeur de la Russie et Marie-Noëlle Koyara, ministre centrafricaine de la défense.

La Russie une actrice majeure dans la levée de l’embargo

En 2013, le conseil de sécurité de l’ONU avait imposé à la Centrafrique un embargo sur les armes et munitions. La résolution 2454 adoptée à l’unanimité invitait tous les Etats membres de l’ONU à respecter les mesures prises pour empêcher « la fourniture, la vente ou les transferts directs ou indirects d’armements à la République centrafricaine, ainsi que toute assistance technique et aide financière en rapport avec les activités militaires ».

L’implication des forces françaises et onusiennes en RCA n’a pas réussi à ramener la paix dans ce pays. Les groupes armés ont continué à semer le chaos plongeant la Centrafrique dans un climat de plus en plus délétère qui a contraint sa population à l’exil, favorisé des épidémies de tout genre et causé une crise alimentaire et humanitaire sans précédente. En visite en Russie en octobre 2017, le président Faustin Archange Touadera qui a fait du retour à la stabilité en RCA son cheval de bataille, s’est entretenu avec le chef de la diplomatie russe Serguei Lavrov. L’objectif de ce tête à tête, solliciter le soutien de Moscou auprès du conseil de sécurité de l’ONU pour une levée temporaire de l’embargo sur les armes à destination de son pays. Le chef de l’Etat centrafricain a également exprimé le désir que soit mis à la disposition des forces armées centrafricaines en manque d’équipements, de l’armement et des véhicules pour environ 1500 hommes. Des doléances approuvées par le Kremlin.

Un reportage choc sur la présence russe en RCA

La chaine de télévision américaine d’information en continue CNN a choisi la date du 13 Août 2019 marquant le 59e anniversaire de l’accession à la souveraineté de la RCA pour publier sur son site des enquêtes réalisées sur le terrain devant selon elle attester du rôle trouble joué par la Russie en terre centrafricaine. Le reportage qui porte la signature de la journaliste Clarissa Ward présente la Russie comme un pays en pleine invasion en RCA. Les nombreuses initiatives entreprises dans ce pays (évènements sportifs et culturels, implantation d’une radio locale…) ne sont en effet selon CNN que des méthodes d’envahissement dans ce pays. Les reporters américains font également état de la présence en Centrafrique de mercenaires russes aux ordres du Kremlin. Selon ce reportage inédit, l’aide russe a la RCA n’est pas gratuite. Derrière la main tendue du Kremlin se cache l’intention de piller les nombreuses ressources naturelles que regorge ce pays et dont plusieurs sont encore inexploitées. Malgré les campagnes de dénigrement menées çà et là par certains organes médiatiques occidentaux dont CNN, les relations russo centrafricaines qui remontent depuis les années soviétiques sont plutôt au beau fixe.

Lors de l’entretien accordé à la correspondante de CNN Clarissa Ward et son équipe, le chef de l’état centrafricain a été clair sur le rôle joué par Moscou dans son pays. Une collaboration fructueuse pour la Centrafrique et sa population à en croire le président Touadera qui a souligné entre autre l’apport dans les domaines sécuritaires, de l’éducation et de la médecine. La coopération entre les deux pays dans le domaine sécuritaire permet la livraison gratuite d’armes aux forces de sécurité centrafricaines ainsi que de formations adéquates devant leur permettre de contrer la menace que représente les groupes armés. Le président centrafricain bénéficie également d’une unité russe spéciale devant renforcer sa sécurité. Ce bilan plutôt élogieux de la coopération russo-centrafricaine a d’ailleurs délibérément été omis du rapport final dressé par le media américain.

La présence russe fait grincer des dents tant du côté de Washington engagé dans une guerre d’influence avec Moscou que de Paris qui voit ses intérêts en RCA menacés. Pour les autorités centrafricaines qui semblent ne pas accorder du crédit à l’agitation des médias occidentaux, la coopération avec Moscou est bel et bien bénéfique pour le pays désormais tourné vers un retour à la paix comme en témoigne les dernières nouvelles. Notamment les travaux engagés par le gouvernement pour la construction de bâtiments administratifs, le bitumage de routes, l’aménagement de points d’eau, centres de santé, écoles et collèges. Des signes d’apaisement qui augurent des lendemains meilleurs et qui sont certainement le fruit de la signature de l’accord de paix âprement négocié à Khartoum au Soudan et paraphé à Bangui le 6 février 2019 entre le gouvernement et quatorze groupes armés.

Article de la rédaction AFRIC

Photo Credit : google image/ illustration

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community