Association for Free Research and International Cooperation

Log in Join the community

MELANIA TRUMP en mission humanitaire et diplomatique sur le continent Africain

09.10.2018
Les propos dénigrants attribués à son époux au sujets des pays africains avaient suscité l’indignation à travers le monde, la page semble aujourd’hui tournée pour preuve Melania Trump la first Lady américaine a effectué la semaine dernière une tournée dite « diplomatique et humanitaire » sur le continent. Une tournée qui l’a conduit au Ghana, au Malawi, au Kenya et en Egypte , des pays où elle a été chaleureusement accueillie .

Si pour l’entourage de la première dame américaine ce voyage  est une « initiative personnelle , dédiée  à la cause du bien-être des enfants, l’aspect diplomatique de ce séjour semble également peser de tout son poids au regard du tsunami souvent causé  par les propos de Trump au sujet d’un continent dont il a souvent montré peu d’intérêt.

LE SEJOUR DE MELANIA EN AFRIQUE VENTÉ PAR DONALD TRUMP

Le président américain Donal Trump n’a pas caché sa satisfaction quand au voyage de son épouse en terre africaine. Lui qui depuis sa prise de pouvoir en novembre  2016 n’a jamais mis les pieds en Afrique a déclaré peu avant ce déplacement être fier de l’initiative prise par la première dame des Etats-Unis qui devait selon lui effectuer « un grand voyage en Afrique ». Un continent  que le couple prétend aimer et qui  est de ce fait le «plus bel endroit du monde à de nombreux égards».Ce changement de discours sur l’Afrique démontre bel et bien que le 54e président des Etats-Unis semble avoir tiré des leçons de l’affaire dites des « pays de merde » qui avait suscité une indignation internationale. Car  à la suite de ces propos prêtés au président Trump et relayés par les medias du monde, les messages avaient fusé de partout sur le continent où célébrités, hommes politiques et sociétés civiles étaient monté au créneau pour fustiger le président américain.

Au Sénégal  le président Macky Sall qui s’était dit choqué avait affirmé dans un Tweet  que « L’Afrique et la race noire méritent le respect et la considération de tous... »

A l’ONU,  les ambassadeurs du groupe africain qualifiant  les propos attribué à Trump de  « racistes », avaient exigé de la part du président américain « rétractation » et « excuses ».

L ‘Union africaine qui avait fait état de remarques « blessantes et dérangeantes »  avait également  exigé du locataire de la maison Blanche, des excuses tout en indiquant que  sa déclaration est le fruit d’une « énorme incompréhension du continent africain et de son peuple et qu’, un sérieux dialogue entre l’administration américaine et les pays africains était nécessaires.

UN VOYAGE POUR REHAUSSER L’IMAGE DES ETATS-UNIS EN AFRIQUE

Bien que distrait et loin de la frénésie médiatique causée par les déplacements de son mari le voyage de  Melania Trump en Afrique, semble entrer dans la logique d’une normalisation des relations entre  l’Afrique et les Etats-Unis. Soutenant que ce séjour était particulièrement axé sur le bien-être des enfants à travers sa campagne ‘Be Best’ («sois le meilleur»), Melania Trump a aussi profité de ce déplacement pour saluer le travail abattu par l’agence américaine pour le développement (l’USAID). Pourtant en début d’année, son époux a fait savoir qu’il  entendait réduire l’aide américaine dans les pays en développement, et notamment en Afrique.

Les nombreuses interventions de Donald Trump sur l’Afrique  ont souvent été sujettes à polémique. La dernière en date concernant l’Afrique du Sud et les meurtres à grande ampleur contre les fermiers blancs a été mal accueillie dans la sphère politique sud africaine compte tenu du climat qui prévaut dans ce pays engagé dans une réforme agraire controversée sensée réparer les injustices de l’apartheid. La première dame des Etats unis durant les cinq jours passés en Afrique  n’a fait ni discours ni  déclaration. Mais son voyage  On peut le dire vient adoucir l’image d’une Amérique individualiste  prônée par Trump.

Contrairement aux autres premières dames américaines qui l’on précédé (Hilary Clinton, Michèle Obama…) Melania Trump est reconnue pour sa discrétion et sa neutralité dans les affaires politiques impliquant son mari. C’est  en femme détendue engagée dans son combat humanitaire et  admiratrice de la beauté culturelle de l’Afrique qu’elle a marqué de son empreinte son premier passage sur le continent noir. Reste à savoir si cette opération de charme est  assez suffisante  pour faire oublier les frasques de son époux dont les relations avec l’Afrique ont souvent été tumultueuses.

Article de la Rédaction AFRIC

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community