Association for Free Research and International Cooperation

Deux vaccins redonnent de l’espoir dans la guerre contre Ebola

04.08.2019
Lire l'original de l'article sur: bbc et africanews.com
Des chercheurs ougandais ont annoncé le lancement d'un vaccin expérimental contre Ebola en ouganda , et pour la RDC, le vaccin russe est fort efficace en matière de lutte contre le virus Ebola. selon les autorités de Kinshasa l’EpiVacEbola a peu d’effets indésirables.

L’essai vise à fournir des informations supplémentaires sur la réponse immunitaire et la sécurité du vaccin. Au moins 800 personnes, parmi lesquelles des personnels de santé, participent à l’essai qui va durer deux ans dans le district de Mbarara.

C’est dans l’ouest du pays, une plaque tournante du transport pour les camions en provenance de la République démocratique du Congo. Le Docteur Pontiano Kaleebu, chercheur principal de l’essai de l’Ouganda Virus Research Institute, a déclaré qu’une demande a été formulée pour étendre les travaux en cours en cas d’épidémie dans le district. Au cours de l’essai, les agents de santé recevront deux doses du vaccin administrées à presque trois mois d’intervalle. Il a été développé par Janssen vaccins et Prevention B.V, de la société pharmaceutique Johnson and Johnson.

En juin, des responsables de la RDC ont rejeté le vaccin expérimental, affirmant qu’il risquait de semer la confusion chez la population.

la RDC séduite par un vaccin russe 

Enfin le graal en matière de lutte contre Ebola ? Pour la RDC, pas question de chercher midi à 14 heures. Le précieux sésame, c’est bien l’EpiVacEbola, un vaccin originaire de Russie. Il a été présenté lors d’une conférence sur Ebola en RDC qui a réuni du 28 au 29 juin des sociétés Janssen/Jonson&Jonson, Merck, CanSino Biologic et des experts de l’OMS, de Médecins sans frontières et de l’UNICEF.

D’après le service russe chargé de la protection des consommateurs (Rospotrebnadzor), « L’intervention des représentants du Rospotrebnadzor a suscité un vif intérêt des participants à la conférence et des dirigeants de la République démocratique du Congo », a indiqué Rospotrebnadzor sur son site officiel.

Il y a aussi le mécanisme de livraison. « Après cette présentation, le Rospotrebnadzor examine la question des livraisons et de l’utilisation du vaccin russe EpiVacEbola sur le territoire de la RDC en vue de combattre l‘épidémie d’Ebola », a indiqué le service dans un communiqué publié sur son site officiel.

L’est de la RDC fait face depuis le 1er août 2018 à une grave épidémie d’Ebola. Les chiffres disponibles font état de plus de 1800 décès sur au moins 2500 cas. Contrairement aux neuf précédentes, cette dixième épidémie d’Ebola résiste depuis un aux différents plans de riposte. La violence causée par des milices fait partie des facteurs fondamentaux.

Lire l’original de l’article ici  .

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community