Association for Free Research and International Cooperation

Coupe d’Afrique des nations de football 2019: les Écureuils du Bénin signent leur retour

08.06.2019
Article from AFRIC Editorial
Dans le cadre de la 32è édition de la Coupe d’Afrique des nations de football qui se tiendra en Egypte, la sélection Béninoise de football s’est envolée pour le Maroc.Dans le but d’affûter les armes de ses poulains, l’entraîneur Michel Dussuyer a choisi d’installer son camp de base pour la préparation à la CAN 2019 non loin de Casablanca, précisément à Ifrane. Pour l’heure, le groupe de Dussuyer n’est pas encore au complet. Le joueur Tidjani Anaane qui évolue dans le club de Ben Guerdane en Tunisie et Michael Poté qui officie à Adana Demirspor dans le championnat Turque vont rejoindre leurs coéquipiers si tout se passe bien. Pendant 17 jours, l’équipe du Bénin de football profitera du cadre offert par le Maroc pour faire les derniers réglages nécessaires avant son entrée dans la prestigieuse compétition.

En effet, les joueurs beninois feront leur entrée  à Ismaïlia face au Ghana le 25 juin prochain.  Logés dans le groupe F au côté des Black Stars, du champion en titre, le Cameroun et la Guinée Bissau, les poulains de Michel Dussuyer n’auront certainement pas la tâche facile.

De fait, les Black stars du Ghana et les Lions Indomptables du Cameroun devraient accéder à priori au second tour de la compétition,mais rien n’est établi d’avance. Selon  l’ancien international ghanéen, Augustine Arhinful, si le Ghana veut aller loin dans cette compétition, il devra faire bonne impression face au Bénin. Ceci fait dire  à l’ancien footballeur que  les Black Stars devraient se montrer intraitable face aux Écureuils. Sur les ondes de la radio Asempa FM,  Augustine Arhinful   déclarait : «Nous devrions vraiment nous concentrer sur le Bénin car notre premier match est contre eux. Si nous sommes capables de bien les repérer pour connaître leur style de jeu, nous les marquerons et gagnerons ce match. Mais il nous faut des vidéos du Bénin pour étudier leur style ».

Conscients de la mission qu’ils doivent accomplir, les Écureuils du Bénin ont été  reçus  par le  ministre du Tourisme, de la culture et des sports avant leur  départ  pour le Maroc. Ce dernier en a profité pour officiellement  investir la sélection nationale  de sa responsabilité. Le ministre du Tourisme, de la culture et des sports, Oswald Homéky a ainsi procédé à la remise officielle du drapeau national à l’équipe beninoise de footbal. Profitant de l’occasion, le minister Homéky a réaffirmé aux joueurs, le soutien du gouvernement et du peuple béninois qui comptent sur l’équipe afin d’aller le plus loin dans la compétiton . Le capitaine Stéphane Sessègnon qui était présent lors de cette rencontre  a promis au ministre, au président de la République et au peuple béninois que les joueurs entendent donner le meilleur d’eux-mêmes au cours de la compétition. Stéphane Sessègnon a par ailleurs  précisé que les Écureuils vont mettre tout en œuvre pour présenter une bonne image du Bénin  en terre égyptienne.

Les Écureuils  du Bénin prendront ainsi part  à la CAN pour la  quatrième fois. Après 2004, 2008 et 2010, les poulains de Michel Dussuyer   ont assuré leur participation après neuf longues années d’absence à la Coupe d’Afrique.  L’an dernier, les autorités du football béninois avaient initié des discussions au  sujet du nom de la sélection nationale. La Fédération béninoise de football souhaitait en effet changer le nom de son équipe nationale. Dans leur tentative visant à changer le nom de l’équipe nationale, la fédération du Bénin a lancé un sondage auprès de ses fans. Les responsables de  la fédération du Bénin  s’étaient expliqués en mettant en avant le fait que  l’écureuil est un animal considéré comme trop inoffensif.

Au niveau des joueurs, l’international Steve Mounié a ainsi fait la proposition du python pour remplacer  l’écureuil.  Pour Steve Mounié, le  python est un reptile très present dans l’immaginaire des béninois. Pour l’attaquant d’Huddersfield,  le serpent c’est comme un symbole au Bénin. De fait, Mounié estime qu’auBénin, il y a un temple des pythons et qu’en plus, il ya une grande culture autour du python.

Il convient toutefois de préciser que le changement de nom n’est plus à l’ordre du jour pour le moment et que  c’est la deuxième fois après 2008 que le Bénin tente de changer de nom à son équipe nationale de football. Pour encourager les Ecureuils béninois, une enveloppe de 325 millions de FCFA leur a été promise après leur qualification pour la CAN. Pour l’accomplissement de cette promesse, la présidence béninoise a decidé de  participer à hauteur de 200 millions de FCFA à l’effort financier. Au lendemain de la qualification des Ecureuils béninois pour la Coupe d’Afrique des nations, une video a fait le tour des réseaux sociaux. Sur les images enregistrées, on peut voir le chef de l’État béninois recevant les Écureuils victorieux. Une séquence qui témoigne de l’intérêt porté par le gouvernement béninois à la réussite sportive de la sélection nationale.

Article from AFRIC Editorial

Credit image : google image

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community