Association for Free Research and International Cooperation

Les dirigeants Africans de plus proches de la jeunesse

21.09.2018
La jeunesse africaine au vu des derniers événements sur le continent, s'avère de plus en plus être un partenaire indispensable sur qui les dirigeants africains veulent compter pour la gestion des affaires de la cité. Plus familiers aux nouvelles technologies, elle semble plus disposée que leurs ainés à évoluer dans un monde ultra-digital ou les avancés de la technologie sont un moyen inévitable pour s'ouvrir au monde. Du Tchad, au Rwanda en passant par le Benin, aller à la rencontre de la jeunesse figure désormais dans l'agenda présidentiel.

LE FORUM NATIONAL DE LA JEUNESSE : UNE INITIATIVE DU PRESIDENT DEBY

La première édition du  forum national de la jeunesse a ouvert ses portes  le 15 septembre 2018 à Ndjamena sur le thème : « Une jeunesse modèle au service de la quatrième république ». Pendant 04 jours d’intenses travaux,  la jeunesse tchadienne était  appelée à  débattre sur la mise sur pied d’ un ensemble d’ actions, programmes et  projets visant à améliorer  son  potentiel productif , mais également  sur les moyens pouvant  garantir son  plein épanouissement  et à  assurer son  autonomie .

Soulignant le poids démographique  de la jeunesse tchadienne qui représente  plus de 50% de la population  mais également son fort  potentiel productif, le président Idris Deby Itno dans son discours inaugurale a reconnu que « la conception d’une politique structurelle qui intègre les aspirations globales des jeunes est un impératif absolu. »  Mais le président tchadien a réservé le meilleur pour la fin. La cérémonie de clôture dudit forum qui aura désormais lieu  tous les 03 ans a été marquée par un face à face entre le président  et les participants. Cet échange qui a duré une heure , a porté sur un jeu de question réponse entre le chef de l’état tchadien et les jeunes notamment sur des sujets tels que les jeunes et l’agriculture,  l’élevage , l’exode rural, l’entreprenariat , l’assistance aux associations ou encore , jeunesse et responsabilité sans oublier la place des étudiants de la diaspora. Le président Idris Deby qui se définit  comme  le  Parrain de la jeunesse tchadienne a exhorté ses jeunes compatriotes à aimer leur pays et a  insisté sur le retour des jeunes de la diaspora qui selon lui ont toute leur place au Tchad. Au delà des résolutions prise lors de ce forum c’est l’image d’un président proche de la jeunesse qui a marqué les esprits.

 

 

#MEETTHEPRESIDENT,  UN EVENEMENT INIDIT AU RWANDA

Au Rwanda, le président Paul Kagamé a également pris l’initiative de se rapprocher de ses jeunes compatriotes. Grace à l’événement #MeetThePresident, qui a u lieu en Aout dernier,  2000 jeunes rwandais ont pu échanger  avec leur président notamment sur des sujets relatifs aux opportunités que offre le pays avec un accent particulier sur   l’entrepreneuriat. La jeunesse rwandaise a pu  profiter de l’expertise d’un président à l’écoute.

Troquant son costume de chef de l’Etat pour endosser celui de grand frère, Paul Kagamé   a débattu  avec les nombreux jeunes présents sur des fléaux tels que l’abus des stupéfiants et de l’alcool. C’était également l’opportunité pour lui  de parler  du  concept de Startup Nation cher à son cœur. Paul Kagamé a aussi profité de ces moments de partage pour  demander  aux jeunes d’investir par eux-mêmes pour s’assurer qu’ils sont suffisamment préparés pour devenir les futurs leaders dont le pays a besoin.

Réputé  être à l’écoute des jeunes, le président Paul Kagamé s’est toujours montré disponible pour les événements qui impliquent  la jeunesse rwandaise. Depuis 2012 le pays organise chaque année la Convention de la Jeunesse. Un cadre d’apprentissage pour les jeunes qui offre à ces derniers  l’opportunité d’échanger sur les préoccupations de leur nation  et surtout de réfléchir sur des actions  qui peuvent contribuer à promouvoir le développement de leur pays. Cet événement annuel  auquel le président Kagamé honore souvent de sa présence,  est aussi un moyen  offert à la jeunesse pour présenter des  projets à des investisseurs potentiels,  à des partenaires et à d’éventuels  clients.

 

 

PATRICE TALON : UN PRESIDENT PROCHE DE LA COMMUNAUTE  FACEBOOK

La rencontre sur le terrain n’est pas le fort  de tous les dirigeants africains. Aujourd’hui, la plupart des présidents africains ont des comptes facebook, Twitter  à travers lesquels ils informent le grand public ou encore livrent leurs points de vue sur des sujets d’actualité. Certains comme le président béninois Patrice Talon ont décidé de passer par les réseaux sociaux,  le canal selon eux incontournable pour entrer en contact avec  le plus grand nombre de jeunes possible. En Juin 2017 le président béninois a défrayé la chronique en publiant sur sa page facebook un message à ses abonnés  qui venait alors d’atteindre le nombre de 200.000.Dans cette vidéo de près  d’une minute, le président Talon a reconnu  lire très souvent et  avec beaucoup d´intérêt, les commentaires de ses abonnés, avouant même être amusé par certains et prendre en considération ceux qui sont « toxiques » parce qu’ils  donnent  selon lui un peu de piment.

Tout comme Patrice Talon,  Ali Bongo du Gabon, Uhuru Kenyatta du Kenya, le président nigérian  Muhamadou Buhari et Alpha Condé de Guinée sont très actifs  sur les réseaux sociaux ou ils partagent avec leurs abonnés, vidéos  et photos .Au Cameroun c’est d’ailleurs via un tweet  que le président Paul Biya  a  fait part en Juillet dernier  de son intention de briguer un 7e mandat à la tête du pays.

Que ce soit sur le terrain ou sur la toile les chefs d’états africains sont plus que jamais convaincus du potentiel énorme que représente la jeunesse .Aller à la rencontre de cette frange de la population semble donc un impératif , pour booster leurs  cotes de popularité , mais également pour  encourager les jeunes à apporter leur  pierre à l’édifice pour le développement du pays . Une prise de conscience qui  pourrait  avoir ses origines sur l’intérêt grandissant des jeunes africains pour l’occident et qui a des conséquences grave sur le devenir de l’Afrique.

 

ILS ONT DIT ET LA JEUNESSE DE TOUT LE CONTINENT A RETENU :

IDRISS DEBY ITNO, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU TCHAD

« La construction de la  nouvelle République, qui matérialise le rêve de toutes les filles et de tous les fils du Tchad, exige  l’apport et  l’investissement des jeunes. »

« Si rien n’est fait  aujourd’hui pour inverser la courbe sans  cesse montante des maux dont souffre la jeunesse,  nous hypothéquerons gravement le futur de notre pays.»

« La conception d’une politique structurelle qui intègre les aspirations globales des jeunes est un impératif absolu. Il urge, à cet égard,  de se pencher sur les préoccupations fondamentales des jeunes.»

PATRICE TALON, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE QUE BENIN

« Chers amis, c’est avec plaisir que je remarque ce matin que vous êtes désormais plus de 200.000 fans à me suivre sur ma page Facebook. J’en suis vraiment ravi, honoré, et je vous affirme que c’est avec beaucoup d’intérêt que je lis vos messages de soutiens, vos commentaires, vos observations.»

PAUL KAGAMA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA

«Vous êtes les ministres, les présidents et les dirigeants de demain. Le Rwanda attend beaucoup de chacun de vous. Il est maintenant temps de vous  préparer pour ce rôle. C’est maintenant, c’est à vous.»

«L’éducation signifie comprendre le monde qui vous entoure et apprendre à diriger dans ce monde compliqué. Vous devez acquérir des compétences et faire de votre mieux avec vos compétences. Faites quelque chose qui vous profite mais qui profite aussi aux autres. »

Sources des Citations

www.presidence.td/fr-news-3415-DISCOURS_DU_CHEF_DE…_DE_LA_JEUNESSE.html

www.myafricainfos.com/meetthepresident-paul-kagame…aux-jeunes-rwandais/

 

To view full news and leave comments you must be logged in. Please join the community